Modèles et avantages des escaliers hélicoïdal
escalier-hélicoïdal-1.jpgescalier-hélicoïdal-2.jpgescalier-hélicoïdal-3.jpgescalier-hélicoïdal-4.jpgescalier-hélicoïdal-5.jpg

Fabriquer un escalier

Fabriquer un escalier

Petit garçon ou petite fille, qui n’a pas une fois jouer au peintre, au menuisier ou au plombier, qui n’a pas une fois rêvé de réaliser lui-même son propre meuble ou encore sa propre maison quand le rêve est poussé très loin? Quant il s’agira du montage d’un meuble, d’une maisonnette en bois ou d’une piscine, il est très possible de réaliser ce petit rêve d’enfant, mais quand il s’agit de réaliser des travaux dans une maison ou des constructions même si elles paraissent pas importantes, il est préférable de faire appel à un spécialiste, cela dit, cela n’empêche pas aussi bien les amateurs que les professionnels de se documenter sur la réalisation de son propre ouvrage. Toutefois, c’est pour cette raison, qu’il s’agit de faire appel à un professionnel ou pas, quand on veut fabriquer un escalier, il est impératif de connaître les méthodes et les normes utilisées par les professionnels. Qu’elles sont donc les méthodes appliquées pour fabriquer un escalier? Et quelles sont les normes qui s’inscrivent dans la fabrication de l’escalier?

Méthodes de fabrication d’un escalier

Il existe principalement une première méthode pour fabriquer un escalier, c’est la plus ancienne, dite « traditionnelle » elle consiste à réaliser en atelier les différentes volées constitutives de l’escalier, ensuite à les assembler un par un à l’emplacement dévolu. Les travaux de maçonnerie qui doivent précéder le montage de l’escalier peuvent être importants, puisqu’ils déterminent l’emplacement de l’escalier. Cette méthode est idéale dans les constructions neuves ou en cours de rénovation, où s’il s’agit de fabrique l’escalier dans des emplacements ouverts spécifiques En deuxième lieu, il s’agira de « La méthode avec crémaillère ». Cette méthode est considérée comme moins professionnelle, néanmoins, elle permet de contourner toutes les difficultés qui peuvent se présenter quand il s’agit de fabriquer un escalier. Les marches sont posées sur la crémaillère, elles ne sont pas encastrées et elles sont indépendantes du limon. Il devient possible de créer à l’endroit choisi un escalier sur mesure, élément par élément, sans se coltiner des pièces trop lourdes ou encombrantes.

Les normes à respecter pour fabriquer un escalier

Pour fabriquer un escalier, il existe des normes applicables aux marches de l’escalier et des normes applicables à la rampe de l’escalier, dont les plus importantes sont les suivantes. En ce qui concerne les marches, leurs hauteurs doivent être estimées entre 17 et 20 centimètres, leurs profondeurs doivent être de 4 centimètres pour un giron, tandis que les girons de marche doivent contenir entre 21 et 27 centimètres. Enfin en ce qui concerne la largeur des escaliers, cette dernière doit être de 45 centimètres avec limon au minimum. D’autre par, pour fabriquer un escalier, la hauteur d’échappée doit être de 210 centimètres et 190 centimètres pour des espaces exigus.

D’autre part, pour la norme applicable aux rampes et garde-corps, elle est de 80 centimètres comme une hauteur main courante dans l’escalier à l’aplomb du nez de marche, de 90 centimètres comme une hauteur garde-corps étages pour habitation et 110 centimètres comme une hauteur garde-corps étages pour lieux publics. D’autre part, l’espace entre fuseaux verticaux de balustrades d’escaliers et garde-corps doit être de 11 centimètres (+/- 1 centimètre) et l’espace entre les barres horizontales (garde-corps) ou rampantes (escaliers) doit être de 19 centimètres maximum avec rebord de 2 centimètres minimum au niveau du limon traînant et limon de jour. Enfin, fabriquer un escalier n’est pas seulement un geste anodin, c’est une fierté, un reflet de votre goût, de vos envies en décoration et même un miroir de votre personnalité. Sachez que la fabrication d’un escalier hélicoïdal peut différer pour certaines étapes de construction.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions